Trouver un contrat pro ou un stage : mission impossible ?

La recherche d’un contrat pro ou d’un stage et ce, quel que soit le milieu, est souvent vécu comme une épreuve délicate. Les employeurs sont assez frileux au recrutement et les profils étant nombreux, ils se laissent souvent la liberté du choix et savent prendre leur temps. J’avais envie d’écrire un article à ce sujet car j’ai moi même vécu l’expérience et de nombreuses personnes dans mon entourage la vive au quotidien. Après coup, je pense n’avoir pas trop galéré pour trouver mon contrat pro; contrat pro qui aura débouché sur un CDI au sein d’une très chouette agence.

1. Développez votre présence sur le web

C’est quand même un comble que des personnes recherchent un contrat pro ou un stage dans le web et ne sont même pas présentes sur la toile. Je ne demande pas d’avoir un profil Facebook avec vos photos de soirées et / ou des lendemains difficiles mais je pense qu’avoir un compte Twitter, Viadéo, LinkedIn et compagnie sera un plus face aux recruteurs.

Votre e-réputation doit être intacte et vous devez la maîtriser. En tant qu’employeur, on vous donnera plus de crédit et on sera plus apte à vous laisser gérer les réseaux de l’entreprise, par exemple. J’avais d’ailleurs écrit un article au sujet d’un outil permettant de gérer sa réputation.

2. Allez plus loin qu’une simple présence web

Avoir des comptes sur les différentes plateformes sociales c’est bien mais on peut aller plus loin. Montez un petit projet sur le web comme un blog sur la thématique de votre choix (celles que vous maîtrisez le mieux).

A l’époque où je cherchais un contrat pro, j’avais lancé un petit blog de poker sur la région nantaise et je faisais une centaine de visites par jour. J’avais déjà eu quelques contacts intéressants et je cherchais à améliorer le référencement naturel du site juste par plaisir. Ce fût très formateur. Peu de temps après, j’ai lancé ce blog et au départ je ne faisais que redonner de l’information qui avait été partagée ailleurs. Aujourd’hui, je pense aller un peu plus loin en apportant des retours d’expériences et des avis sur le référencement naturel et le webmarketing en général mais ce n’est pas le sujet du jour.

Nantes Poker

www.nantes-poker.com (le 19 octobre 2011)

Vous pouvez aussi gérer les réseaux sociaux ou un petit site pour des associations ou pour le commerce de vos parents … ça ne mange pas de pain et ça peut aider quelques entreprises n’ayant pas prévu de budget pour se développer sur le web. Toute occasion est bonne à prendre. Il y a deux an de cela, j’ai lancé un blog sur les paris sportifs et le sport en général juste pour tester l’affiliation, la mise en place d’un réseaux de sites, etc. Je souhaitais surtout ne pas paraître idiot devant les recruteurs et être capable d’aborder différents sujets. Aujourd’hui, le site permet à 10 rédacteurs de s’éclater et j’en tire quelques revenus (très faibles mais revenus quand même).

Il faut vraiment montrer votre enthousiasme à travailler dans le web et montrer aux employeurs que vous êtes allez plus loin que les autres. Trouvez une bonne idée comme le blog de Patrice qui vous propose son aide si votre site a été pénalisé par Google. Les formations web sont récentes et n’apportent pas beaucoup de valeur si vous n’avez rien pratiqué de votre côté. J’ai pas mal d’amis qui achètent des domaines à foison pour faire tout et n’importe quoi sur le web. C’est un bon moyen de se faire la main sans se ruiner pour autant !

3. Oubliez les offres et proposez vos compétences

Quand j’entends mon entourage chercher un job ou un contrat pro, je suis un peu surpris par le discours : peu d’entreprise recrute, il n’y a pas beaucoup d’offres proposées malgré le nombre croissant de sites spécialisés sur la toile… Oubliez les offres et faites de la candidature spontanées !

Proposez vos services, vos compétences et montrez aux recruteurs que vous êtes indispensables à leur besoin. L’entreprise n’avait peut-être pas prévue de recruter si vite mais avec votre CV elle pourrait changer d’avis. Si votre profil est bon alors il intéressera surement plus que la dizaine de CV reçu au même moment suite à l’ajout d’une offre sur un site X.

Recrutement d'un contrat pro

Bien évidemment, l’entretien fera la différence et pour cette partie je ne peux rien pour vous. Soyez franc, honnête, ayez du culot et surprenez votre recruteur. N’en faites pas trop mais démarquez-vous de la concurrence intelligemment. Pour les contrats pro, je vous invite également à venir avec un dossier complet sur les financements possibles pour le recrutement d’un contrat pro. Les patrons ne sont souvent pas au courant de toutes les aides qu’ils peuvent obtenir (et n’ont surtout pas envie de chercher).

Bon courage …

Ajouter un commentaire

5 Commentaires

  1. Bonjour,
    Il est vrai qu’aujourd’hui il est de plus en plus difficile de
    trouver un stage ou un contrat pro vu la conjoncture actuelle.
    Mais grâce à des articles comme le votre, on s’aperçoit que
    l’on peut se servir d’autre moyen que le simple rituel du dépôt
    de cv, pour trouver.
    Et internet est l’outil miracle pour être vu par des centaines de
    recruteurs qui peuvent être intéressé par notre personne.
    (le personnal branding)

    Sincères Salutations
    Christian

  2. Il m’arrive de recevoir des mails du genre « Bonjour, je cherche une alternance, contactez-moi », sans CV ou autre document pour une alternance… Evidemment, aucune chance. Mettre toutes les armes de son coté est le minimum dans une recherche de contrats pro.

  3. Entièrement d’accord avec le premier point… Quand on postule dans le secteur web, la moindre des choses est de montrer que l’on sait de quoi on parle ou du moins de montrer que le domaine intéresse vraiment..

  4. Avoir des profils intéressants sur les réseaux sociaux (en particulier Twitter et LinkedIn) + un blog où on démontre son expertise, c’est déjà un avantage énorme si le travail est de qualité. Personnellement, j’ai toujours mis en avant mes différents projets web (perso ou pro) en entretien d’embauche, ça a toujours très bien marché. Seulement il ne faut pas commencer deux semaines avant de postuler, c’est un travail de moyen / long terme.

  5. Trouver un stage c’est facile mais un contrat pro…
    Je ne dirais pas que c’est impossible mais ce n’est pas évident.
    Ce n’est pas le fait de payer un étudiant qui n’est présent que 3/5 j/semaines à 80% du smic qui pose problème mais bien le coût de la formation, les petites structures ne disposent pas assez de budget pour cela ou bien ne peuvent pas bénéficier des aides financières pour les contrats pro.

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires.
Votre email ne sera pas publié.

Subscribe without commenting