Le rapport de mots clés peut-être dangereux …

Cet article fait suite à une conversation avec quelques référenceurs bien connus : @labisse @refschool @Loic_Helias @Keegfr @vincentjamin et on a même vu @cree1site faire son apparition dans la discussion (mais dans quelle discussion ne le voit-on pas ?). Pour celles et ceux qui aimeraient avoir un retour en image, c’est par ici que ça se passe.

Le sujet était le suivant : faut-il s’appuyer ou non sur un rapport de positionnement pour les retours clients en référencement ? Bien évidemment certains étaient contre, d’autres pour, et on notera la présence de quelques indécis sur la question. Je vais donc profiter de mon blog pour émettre mon avis, mon point de vue et ma vision des choses : pour moi le rapport de positionnement est dangereux pour les référenceurs et même pour les clients …

Pourquoi un rapport de positionnement est-il dangereux ?

Tout simplement car à la base ce n’est pas ce qu’attendent vos clients. Le client ne recherche jamais une position sur Google sauf pour la gloire ou la notoriété. Un client veut toujours la même chose : augmentation du trafic, augmentation du trafic qualifié, donc augmentation des conversions, donc augmentation du CA …

Ce n’est jamais bon de montrer systématiquement vos rapports de positionnement à vos clients. Le client est toujours pressé et sera mécontent si d’un mois à l’autre ça ne bouge pas (alors qu’on sait tous que le référencement est un travail de longue haleine). On sait également tous que les positions évoluent dans un sens et dans l’autre du lundi au vendredi (et même les week-end). Ces variations sont également accentuées lors des mises à jour algorithmiques de Google.

Enfin, quand vous allez regarder vos positions avec votre outil, la plupart des clients iront le faire directement dans Google (avec leur historique, leur localisation et leur recherche personnalisée …), vous n’aurez donc jamais les mêmes résultats. Le client a également le chic de pointer la seule expression qui n’a pas évolué alors qu’on peut avoir des +20 partout à côté …

Le rapport SEO : un danger

Le rapport de positionnement, un rapport dangereux

Alors que présenter aux clients ?

Il y’a beaucoup de chose à présenter à un client en référencement hormis le bon vieux rapport de positionnement. La première des choses à montrer est votre travail. Les clients pensent souvent que le référencement est magique et qu’il suffit de faire comme le concurrent pour être premier (sauf que le concurrent a souvent deux trois personnes autour de lui pour gérer son SEO). Il faut éduquer vos clients et leur expliquer comment ça marche et ce que Google dit et ce qu’il faut faire pour améliorer le tout … (c’est long, ça ne fait pas avancer la machine mais ça forme le client et ça instaure un climat de confiance qui ne sera pas négligeable sur le long termes).

Ensuite vous pouvez montrer d’autres chiffres surement plus intéressants :

  • Le trafic généré en référencement naturel
  • Le trafic apporté par les liens créés
  • Les conversions
  • Le CA généré en naturel
  • La notoriété qui augmente

Il n’y a pas que le SEO dans la vie

Attention à ne pas se focaliser uniquement sur le référencement naturel lors du développement de vos projets. Vous feriez là une belle erreur. Et je parle en connaissance de cause puisque j’ai longtemps été cantonné à la simple tâche de faire du référencement naturel. On obtenait des résultats correct en positionnement, les courbes étaient jolies mais finalement je n’avais pas de vision sur les autres chiffres (conversions, CA généré, etc).

Depuis, j’aime prendre un projet de A à Z et aborder tous les sujets qui pourraient améliorer la visibilité d’un site web :

  • SEA (Google Adwords)
  • Campagne emailing (suivant les thématiques)
  • Réseaux sociaux (choisir les bons suivant l’activité et les moyens du client)
  • Campagnes publicitaires (il existe d’autres canaux que le web mais qui peuvent influer sur ce dernier)

Et bien évidemment, les éléments qui pourraient améliorer les conversions :

  • Ergonomie
  • Stratégie e-commerce (si c’est une boutique en ligne)

Et vous que montrez-vous à vos clients ? Quelle est votre organisation pour effectuer un retour client en référencement naturel ?

Le client est roi

N’oubliez pas tout de même que le client est roi