Etape 8 : Choix de la plateforme – A Bannir : le flash des sites Internet

On ne va pas s’attarder sur ce sujet. Le Flash c’est chouette, ça fait de la lumière et ça clignote à tous les coins de votre site …

Faux, faux, et archi faux !

Le Flash c’est lourd, ça se référence très mal et c’est à bannir au plus vite. Et je vous recommande au plus vite d’abandonner l’idée de réaliser votre site en Flash.

Il existe tellement de façons, de nos jours, de rendre un site design et agréable pour vos visiteurs. Vous pouvez opter notamment pour des langages plus récents comme le HTML5 et le CSS3.

Bannir le Flash

Ces différents langages sont appréciés par les moteurs de recherche et sont beaucoup moins lourds que le Flash.
Pour continuer à vous convaincre je vais vous donner des arguments pour supprimer le Flash du web :

  • Ce langage est invisible pour les moteurs de recherche.
  • Le Flash ne permet pas l’ajout d’une page dans vos favoris, ou de naviguer avec les boutons suivant et précèdent.
  • Impossibilité d’imprimer un site en version Flash.
  • Les services de traduction en ligne ne fonctionneront pas sur un site en Flash.
  • Impossible aussi de copier un texte de votre site ou de sauvegarder une image de ce dernier.
  • Le Flash est très lourd pour les internautes (pensez à ceux qui n’ont pas encore l’ADSL : ça existe encore !).
  • Vous fermez l’accès à votre site aux Smartphones et tablette et vous le rendez inaccessible aux personnes handicapées.
  • Et enfin je ne parle même pas des difficultés pour mettre à jour un site en Flash.

Alors vous en dite quoi après ça ?


« Le malheur de l’humain est sa langue. De ton discours bannis la longueur. »
Nasser-e Khosrow

commandez votre ebook

Ajouter un commentaire

6 Commentaires

  1. Article sommaire mais qui aborde la partie SEO, mobile et technique. Je suis tout à fait d’accord avec les arguments énoncés, et je ne pense pas que le flash soit à privilégier (bien que concernant le référencement, certains progrès ont été réalisés mais restent insuffisant).
    Attention tout de même, si un site existant contient du flash par petite touche, cela ne représente pas forcément un poids négatif suffisant pour en justifier une refonte.
    Le problème vient de certaines plateformes qui proposent gratuitement des sites uniquement en flash, par exemple pour les artistes.
    Certains d’entre eux n’ont pas besoin de jouer sur le référencement car ils ont déjà une notoriété importante. Ce n’est malheureusement pas le cas pour les nouveaux acteurs de ce secteur qui ont besoin de drainer du trafic ciblé. Mais faire comprendre cela à des clients aux budgets limités qui veulent « la même chose » que tel ou tel célébrité n’est pas facile.

  2. Ces articles disponibles dans l’ebook complet sont des éléments d’informations à prendre en compte pour développer une bonne stratégie web. Je ne souhaitais pas faire des articles complet sur chaque partie (il faudrait 5 livres).

    Et personnellement je trouve que même le flash utilisé avec parcimonie est à bannir. Aujourd’hui le html5 et le css3 font la même chose et sont moins lourds !

  3. Rodolphe BELOUIN

    Attention : ni le flash, ni le HTML5, ni le CSS3 ne sont des langages de programmation. Pour flash, parle de plugin. Pour le reste, parle de solutions ou de technologies.

    Une faute en début d’article : « sa clignote à tous les coins » -> « ça clignote dans tous les coins »

    Pense aussi que flash reste indispensable pour certaines fonctionnalités pas encore disponible via les API HTML5 :)

  4. Le Flash est un diminutif. Le langage de programmation est l’action script en effet.
    Le html5 (HyperText Markup Language 5) …
    Pour le css : http://www.cssdebutant.com (on parle ici aussi de langage).

    Merci pour la correction des fautes, j’en fais et c’est un défaut (mille excuses).

    Pour le dernier point, quoi qu’il arrive je ne recommanderai jamais le Flash !

  5. Salut,
    Merci pour ces précisions, je vois que le débat fait rage ici, et j’ai vu aussi que ca discute beaucoup sur d’autres blogs avec des avis très divergeant. Moi mon avis c’est le flash ne tiendra plus longtemps encore.

  6. Je suis tout à fait d’accord avec toi : l’autre jour j’ai tenté de commander une pizza sur mon mobile… sauf que le site de la pizzeria entièrement en flash ne s’affichait pas du tout !! #fail

    Pourtant, j’ai quand même choisi d’utiliser cette techno pour la mini appli de customisation sur ma boutique de faire-parts (http://www.papeteriedentelle.fr). Tout simplement parce que j’avais dans mes connaissances une dev flash pouvait me développer ça presque gratuitement… et que je n’aurais jamais pu faire la même chose (question de coût et de connaissance) en html5.

    Parfois il faut savoir faire des compromis ! :)

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires.
Votre email ne sera pas publié.

Subscribe without commenting